Né à Paris. Passionné de Jazz, à l’âge de 18 ans, il apprend en autodidacte le saxophone et la batterie. Quelques années plus tard, il opte pour la contrebasse (toujours en autodidacte) afin de suivre les pas de ses idoles Jimmy Blanton, Oscar Pettiford, Charles Mingus, Charlie Haden et Dave Holland entre autres, contrebassistes renommés.
     À partir de 1990, François-Pierre rejoint diverses formations de jazz, salsa & chanson dans différents bars et clubs Jazz de Paris tels que le Petit Journal Montparnasse, le Caveau des oubliettes, Le Petit Opportun, le Studio des Islettes, et le Festival International de Musique Universitaire de Belfort ou encore l’Opus café.
     Il a ainsi joué et accompagné de nombreux artistes : Richard Clements (pianiste d’Archie Shepp), Andrew Crocker, Ted Hawks, Eric Schultz, François Theberge, René Mailhes, Stéphane et Lionel Belmondo, Yannick Rieu…
     Depuis une dizaine d’années, il privilégie un travail de fond, de recherche et dans le temps. Façonnant des répertoires originaux au sein de formations indépendantes, même en tant que producteur, comme avec les compositeurs/auteurs Bruno Desplan depuis 2007 et Antoine Maunoury dès 2010 ainsi que la pianiste Manuela Riva plus récemment.

 

François-Pierre CAMIN

Contrebasse

Photographies de David RYU

Isabelle GUIDON

Percussions

     Née en 1980, Isabelle a commencé les percussions à l’âge de 15 ans en se dirigeant vers l’univers des percussions africaines. Au cours de ses voyages de plusieurs mois en Afrique, elle a travaillé en Guinée (Conakry), avec les artistes du Circus Baobab comme Dartagnan, Sékouba et Fadama Konaté. Au Mali (Bamako), avec les grands maîtres comme Lasina Danté, Adama Diarra alias « petit Adama » et Lamine Traoré au djembé et dum-dum, et avec Famoro Kouyaté au balafon. En France, Isabelle travaille avec le maître Vénézuélien des congas Orlando Poléo, le maître Brésilien Marivaldo Paim, ancien directeur d’Ilé Aye au Brésil. Elle se forme également avec le maître Africain Mohamed Bangoura alias «diable rouge».    

   À force de rencontres, expériences et professionnalisme (L’Olympia, Dubaï, Séoul Drum Festival, Bercy, Stade de France, Jazz à la vilette, Le New Morning, Le Divan du Monde, Le Kab de Genève, Samba Syndrom de Berlin, Brazilian day in London etc. .).

     Isabelle a su créer aujourd’hui son propre style d’interprétation et continue toujours de s’imprégner de tous ses différents styles de percussions. Elle travaille aujourd’hui pour des groupes de percussions africaines, de funk, d’afro beat, de salsa, de chansons françaises et anglaises, de pop rock, de zouk, de jazz, de musique brésiliennes, africaines comme : Grand Corps Malade, Julien Lourau, Ibrahim Maalouf, Kerry James, Tony Allen, Zao ,Kader Riwan, Oswando, Marivaldo Paim, Djamorkestar, Wendell Bara, Roger Kom, Zalinde, Tag Tambours, Cédric Nadeau, Diffekako.

     Elle est aussi à la direction musicale du spectacle AFROBRASIL, spectacle parcourant les percussions de l’Afrique au Brésil ; et du spectacle Tag Tambours Français. Professeure au conservatoire de Clamart, elle enseigne aux enfants les percussions digitales en pratique collective. Elle anime également un bon nombre de stages, ateliers, cours de percussions africaines et de danse africaine où elle y est soliste.

Elle démarre la musique à 6 ans choisissant rapidement la flûte traversière

et commence la pratique du jazz dès l'adolescence.

Elle obtient un bac Musique F11 en 1998, une licence de musicologie en 2005, un DEM de JAZZ en 2012 et un autre en flûte classique en 2013. Actuellement, elle enseigne la FM depuis 6 ou 7 ans.

Dans la pratique, Nadia a multiplié les expériences dans des groupes aux musiques et couleurs très variées. Les musiques Africaines diverses, orientales et berbères, improvisées... Musiques d’Amérique du sud, colombienne, brésilienne. Jazz, musique perse et indienne accompagnant des slameuses, rappeurs, lectures de poèmes, même des danseurs de claquettes.

Aujourd'hui, elle est dans le groupe ANTINA de l'artiste grecque Dora Stalidou et le groupe Alina y Açaï de l'artiste Colombienne Alina Moralès.

Nadia

FEKNOUS

Flûtes

traversières

Au conservatoire à 5 ans, elle développe, progressivement, une approche originale de la voix. En 2007, « Live au 7 lézards » avec le guitariste Hugo Lippi est une autoproduction qui reçoit les applaudissements de Jazzman, Jazzmag et Jazzhot. Puis 4 ans après, « In Extremis » en quartette est classé au 5e rang des meilleurs albums de Jazz par le Sunday Times.

 Elle collabore avec le bandonéoniste et compositeur Tristan Macé : « le Diable à froid » (2010), « Etrangement Bleu » (2011) un opéra-jazz du compositeur et « Invincible Flowers » (2012) sur des textes de la Beat Génération américaine et des poètes noirs français des années 1940-50.

 Actuellement, elle forme « Madeleine & Salomon » avec le pianiste Alexandre Saada revisitant le répertoire des chanteuses américaines engagées, elle est aussi réalisatrice d'un film "XXY" qui reçoit de très bonnes critiques et programmé dans de nombreux festivals.

Clotilde RULLAUD

Chant

Les albums de Bruno DESPLAN sont disponible en VPC sur le catalogue IMPROJAZZ

et "Comet'Style 2 - ellipse 16/17 "distribué dans le monde par PLAZA MAYOR COMPANY LIMITED.

  • Facebook Social Icon
  • Twitter Social Icon
  • Google+ Social Icon
  • YouTube Social  Icon
  • Pinterest Social Icon
  • Instagram Social Icon
Conceptrice web initial/Anne Deguilhaume
Conceptrice Web 2017/Sonia Bekkouche
This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now